Les causes relles de la campagne contre les Ban Qoraydza :

      

Les causes relles de la campagne contre les Ban Qoraydza :

   amdouaa 02, 2008 12:33 am

6. Les causes relles de la campagne contre les Ban Qoraydza :

Aprs avoir voqu le sige de Mdine par une nombreuse arme leve par une coalition de Qorayshites et d'autres clans arabes, dont les caravanes souffraient des expditions et razzias organises par le Prophte (PSL) et les croyants, l'E.I souligne que ce sige (que l'on appelle aussi guerre du khandaq, la tranche), avait trop dur sans rsultat, et fut lev sans combat par les assigeants eux-mmes qui avaient perdu l'espoir de s'emparer de la cit. Et l'E.I d'ajouter : peine les assigeants s'taient-ils loigns que le Prophte (PSL) dclara la guerre la dernire grande tribu juive, celle des Qoraydza et commena le sige de leurs forteresses ... .

Cependant, l'E.I. n'instruit pas ses lecteurs sur les causes de la campagne contre les Ban Qoraydza qui avaient gravement viol leur convention avec le Prophte (PSL), un moment critique pour les Musulmans assigs par une coalition de dix mille hommes.

Les Qoraydza s'taient, en outre, rendus coupables de trahison en incitant le clan juif de Hayyi bin Akhtab se joindre aux coaliss.

Or, l'expdition contre les Ban Qoraydza fut dcide par Allah, qui donna au Prophte (PSL) l'ordre de la mener bien. Les crits sur la Sirah et la Tradition rapportent que lorsque le Prophte (PSL) fut de retour aprs l'chec des coaliss devant Mdine et eut rang ses armes, l'Ange Gabriel vint lui dire :

- Ô Messager d'Allah ! as-tu rang tes armes !.

- Oui, rpondit le Prophte.

L'Ange reprit :Le combat n'est pas encore termin. Allah t'ordonne de marcher contre les Ban Qoraydza. Je vais me rendre auprs d'eux pour branler leurs rangs.

Le Prophte (PSL) chargea alors un hraut pour informer les Musulmans que l'ordre a t donn pour que la alt du 'ar soit accomplie dans le fief des Ban Qoraydza.

Les Musulmans assigrent ces derniers jusqu' ce que, au bout de quelques jours, les assigs se rendirent finalement. Le Prophte (PSL) leur donna la libert de choisir un juge pour les juger. Leur choix fut port sur Sa'd Ibn Mu'ad, de la tribu Awss, o ils comptaient de trs nombreux allis. Sa'd Ibn Mu'ad trancha : Excution des tratres, c'est--dire tous les hommes, tandis que leurs femmes et leurs enfants seront emmens et gards en captivit.

L'E.I fait porter la responsabilit de tous ces faits au Prophte (PSL) alors qu'en vrit, c'est plutt Hayyi bin Akhtab qu'elle devrait accuser, lui qui a encourag les Juifs trahir et rompre leur accord avec les Musulmans qui se trouvaient alors dans une situation de grand danger.

La sentence de Sa'd Ibn Mu'ad tait quitable car, en plus de leur trahison, les Ban Qoraydza avaient aussi acquis des armes pour exterminer les Musulmans, et que ces derniers dcouvrirent cachs dans les maisons juives.

Par ailleurs, l'E.I garde galement le silence sur les motifs qu'avait le Prophte (PSL) pour conduire une expdition contre les Juifs de Khaybar, prsents ici aussi comme des victimes innocentes des Musulmans. Il conviendrait de faire savoir que les Ban al-Nadr taient alls, aprs leur expulsion de Mdine, s'tablir Khaybar dj peuple de Juifs. C'est l que le danger pour les Musulmans commena se prciser. Le Prophte (PSL) leur crivit alors une lettre invitant la population de Khaybar se convertir : elle refusa catgoriquement. La conqute de leurs villes et oasis devenait alors invitable
.
avatar
amdouaa



: 46
:
: 12/03/2008

    

      


 
: