LES RANGS DANS LA PRIERE

      

LES RANGS DANS LA PRIERE

   amdouaa 09, 2008 6:17 pm

Au nom dAllah Clment et Misricordieux


Le prophte a dit: Ô serviteurs dAllah! ou que vous soigniez vos rangs, ou alors Allah instaurera la divergence entre vous rapport par boukhry et mouslim


LES RANGS DANS LA PRIERE


La prire en commun (salat al-jama) revt une grande importance dans la pratique cultuelle. Elle est le moyen idal pour que les fidles se retrouvent, tissent des liens de fraternit et damour. Il est indispensable pour tous den connatre les rgles, surtout celles qui concernent lagencement des rangs derrire limam.




A) A lannonce de la prire (Al-iqma).

Le fidle se lve pour la prire la vue de limam et cela indiffremment au dbut de liqma, en son milieu ou sa fin, lessentiel tant de se lever avant la takbirat al-ihrm ( cest lorsque limam dit Allahou akbar pour dbuter la prire). Rien ne stipule quil faille se lever au moment o le mouadhin (lhomme qui appelle la prire) dit qad qmatisalat et surtout pas avant que limam ne se montre. Le prophte a dit: Levez-vous (pour prier) lorsque vous me voyez.(rapport par boukhry)


B) lagencement des rangs ( tasswouiyatou-ssoufouf).

Le Prophte ordonnait aux fidles avant la prire de soigner leurs rangs. Il a dit, en voyant la poitrine dun homme dpasser des rangs:Ô serviteurs dAllah! ou que vous soigniez vos rangs, ou alors Allah instaurera la divergence entre vous rapport par boukhry et mouslim. Une telle menace de la part du Messager dAllah montre que lagencement des rangs est bien plus quune recommandation prophtique mais en fait une obligation. Limam Ibnou Taymiya dit dans son livre Al ikhtiyart al-fiqhiya que tout le groupe se rend coupable en ngligeant les rangs.


C) Limam doit veiller lalignement des rangs.

Le prophte prenait le temps daligner les fidles lui-mme, faisant reculer celui qui est trop en avant et avancer celui qui est en retrait en passant sa main sur les paules et les poitrines dun bout lautre de la range. Sachant ce qui menace ceux qui ngligent lalignement des
rangs, les imams doivent se montrer patients et insister pour que les fidles shabituent prier en rangs correctement aligns.
Lalignement des rangs est donc une obligation extrieure la prire; quand on y manque, on est fautif mais cela nannule pas la prire. Tout comme ladhan (lappel la prire) est obligatoire avant la prire, mais une prire sans adhan reste valable, bien que cela soit rprhensible.


D) Des erreurs que les imams doivent viter.

Certains imams disent: istaou (rangez-vous correctement) alors que le rang est impeccable et ne font rien pour rectifier la range lorsque celle-ci est nest pas aligne.
Dautres disent istaou mme sil ny a quune seule personne, croyant quils appliquent ainsi une sunna, alors quon devrait le dire qen cas de besoin.
avatar
amdouaa



: 46
:
: 12/03/2008

    

: LES RANGS DANS LA PRIERE

   amdouaa 09, 2008 6:19 pm

E) Quelques rgles respecter.

lalignement des rangs se fait par les chevilles, qui sont dans laxe du corps, plus que par les paules, car les gens ne sont pas tous de la mme taille, comme ils ne peuvent pas tous se tenir droits. On ne peut pas se fier non plus lalignement des orteils, car les pieds ne sont pas tous de la mme longueur.

Si limam se tient dans la mme range que les fidles il ne doit pas sortir du rang, contrairement ce qui est trs souvent recommand. Ibnou Abbs raconte: le Prophte ma pris par la tte et ma ramen de derrire lui vers sa droite (boukhry). Dans ce que rapporte ce grand compagnon du prophte, il nest pas mentionn quil ait mis un peu en retrait.

Les ranges doivent tre compltes les unes aprs les autres en commenant par la premire. Le Prophte a dit ses compagnons: ne voudriez-vous pas vous ranger comme se rangent les anges auprs de leur Seigneur? Ils dirent: Ô Messager dAllah! comment se rangent-ils auprs de leur Seigneur? il rpondit: ils compltent les rangs les uns aprs les autres et salignent. (rapport par boukhry et mouslim)

La meilleure range est la premire. Le Prophte, incitant les fidles accourir au premier rang, a dit: Si les gens savaient ce que reclent ladhan et le premier rang, ils se les seraient disputs; et sil ny avait que le tirage au sort pour les dpartager, ils lauraient fait.(rapport par boukhry et mouslim). Cela suppose que le fidle, qui veut tre au premier rang, doit venir plus tt et avancer devant.

Le fidle doit chercher tre le plus proche de limam. Le Prophte a dit:Que viennent derrire moi les hommes senss (mres) et sages. (mouslim). Car ils sont mme de corriger les ventuelles erreurs de limam et de le suppler si besoin est. Contrairement ce que font ceux qui se prcipitent sur les murs du fond de la mosque pour sy adosser. Ils se privent ainsi dun bien certain et ngligent du mme coup une sunna du Prophte. Ceci tranche avec ce que nous voyons de nos jours; les gens commencent saligner au deuxime rang avant que le premier ne soit complt. Et quand on leur demande davancer, ils sont surpris! O encore, ils se font la politesse en se cdant mutuellement la place au premier rang, ce qui peut durer un bon moment et retarder le dbut de la prire.

La droite de la premire range est prfrable sa gauche. C'est--dire que, sil y avait dix personnes alignes en rang centr derrire limam (cinq sa droite et cinq sa gauche), la onzime personne qui arrive se mettra droite.

Les rangs des hommes sont devant et ceux des femmes derrire. Le Prophte a dit: Les meilleures ranges pour les hommes sont celles de devant et les pires sont celles de derrire. Les meilleures ranges pour les femmes sont celles de derrire et les pires sont celles de devant. (boukhry et mouslim). Remarque: Et ce mme sils sont tous de la mme famille (mahrim, pluriel de mahram).

Les enfants se mettent entre les rangs des hommes et les rangs des femmes. Par contre, si les enfants, regroups ensemble, perturbent la prire par leur agitation, leurs rires, leurs farces ou leurs disputes, il est prfrable de les disperser dans les rangs.

Si un enfant, qui matrise la prire et est conscient de ce quelle reprsente, occupe une place au premier rang, il nest pas souhaitable de len faire sortir ce pour trois raisons:

Lenfant risque de har la mosque o on lui a fait laffront de le sortir des rangs, surtout sil stait prpar et tait venu la mosque tout content de bien faire.
Lenfant risque den vouloir la personne adulte qui la humili en le faisant sortir du rang.
Le hadith cit plus haut qui demande aux adultes de se mettre derrire le Prophte est une incitation pour les adultes et non pas une interdiction pour les enfants.

Ne pas laisser de faille dans le rang: le Prophte a dit: Alignez-vous en rang serrs et ne laisser pas de failles pour Satan (abou doud). Il existe aussi la version authentifies par Albany qui dit: Dressez les rangs, rapprochez les paules, fermez les espaces et ne laissez pas de failles pour Satan.

Les ranges doivent tre rapproches entre elles, y compris la premire avec la position de limam, car limam doit tre proche des fidles et non se mettre loin en laissant lemplacement dun rang ou deux entre lui et la premire range, comme cela se fait dans certaines mosques.

La douceur et lamabilit sont indispensables pour que lambiance de la prire soit favorable la concentration (al-khouchou) et la dvotion.




Texte inspir par le livre: Salat al jamaa
de son excellence Mohammed ibnou
Othemine quAllah lui fasse misricorde.
avatar
amdouaa



: 46
:
: 12/03/2008

    

      

- 

 
: