PERLE PRECIEUSE

      

PERLE PRECIEUSE

   amdouaa 12, 2008 5:44 pm

,



LA FEMME,
CETTE PERLE PRECIEUSE
L

ouange Dieu seul, et que le salut et la bndiction dAllah soient sur son messager

Aujourdhui plus quhier, par ignorance ou par orgueil, face la vrit, certains sattaquent lIslam et le critiquent. Alors que cette religion reprsente par excellence le respect des droits de lhomme de tous horizons et classes confondus. On laccuse dopprimer certaines catgories de personnes, de leur porter atteinte et de les dnigrer. La femme tout particulirement est, prtendent-ils, considre comme infrieure et dont les droits sont bafous, voire inexistants, et dont le rle dans la socit est quasi inexistant. Entre haines, mensonges, ignorances ou amalgames, quel est rellement le statut de la femmedans lIslam et en Occident? O est elle vraiment respecte et intgre dans la socit et o y tient-elle vraiment un rle?




****

La condition de la femme en Occident.

En Occident, ou plus largement dans les pays non musulmans, la femme, disent-ils, est une citoyenne part entire, gale lhomme sur tous les points de vue. Or, cette prtendue galit, na pas toujours t un acquis; elle a d la rclamer haut et fort au prix de sa vie parfois.
À l'poque o les hordes isoles se trouvaient en pleine lutte pour l'existence;le clan devait veiller se dbarrasser de tout rejeton qui ncessitait de grands soins. Les filles nouveau-nes, en premire ligne, avaient ce caractre d'impedimenta. On cherchait donc s'en dbarrasser autant que possible ds leur naissance. On n'en laissait vivre qu'un petit nombre, celles dont on avait absolument besoin pour la reproduction de l'espce. En Grce, elle tait un objet se vendant et sachetant dans les marchs et ne disposant daucun droit. Dans lempire romain, lhomme avait tous les droits sur sa famille. Mme celui de vie et de mort sur sa femme et ses enfants, sans devoir rendre de comptes lEtat. En Inde, lorsque le mari mourait, son pouse simmolait sur son bcher de plein gr. Aujourdhui, elle se contente de se raser les cheveux.
De nos jours, une situation persiste, se maintenant et saggravant toujours davantage: la prostitution. Elle tait non seulement permise aux filles non maries, mais Babylone, chez les Phniciens, les Lydiens et chez bien dautres peuples encore, elle tait demande, voire ordonne par la religion. À Babel, la puissante capitale de l'empire babylonien, il tait prescrit que toute jeune fille devait se rendre au moins une fois en plerinage au temple de la desse Mylitta pour s'y prostituer, en son honneur, au libre choix des hommes qui accouraient en foule. On rapporte de Chops, roi d'Egypte, qu'il tira du produit de la prostitution de sa fille l'argent ncessaire la construction d'une pyramide.
Chez les personnes de confession judaque, la femme est maudite, car cest elle qui aurait influenc Adam (que la paix soit sur lui) pcher. Chez les premiers chrtiens, elle tait considre comme la porte de Satan. En France, en 585 lors du Concile de Mcon, on se demandait si elle tait un tre humain et possdait une me. Et si elle en avait une, tait-ce celle dun animal ou dun humain? Ils en conclurent enfin, quelle avait une me dtre humain, mais avait t cre uniquement pour servir lhomme.
L'Occident se persuade mme que la sorcellerie est intimement lie la nature fminine, et que toute femme est une sorcire en puissance (Pour un sorcier, dix mille sorcires...). Les bchers brlent surtout partir du XVe sicle et ne s'teindront qu'au XVIIe sicle. En France en 1804 dans le Code napolonien,la veuve n'a aucun droit dans la succession de son conjoint et, si elle dsire se remarier, elle est soumise la dcision du conseil de famille. Dans les lois anglaises, elle ntait pas considre comme citoyenne au sicle dernier, et jusquen 1805, lhomme avait le droit de vendre sa femme. En Chine lanne du cheval et de la femme sont mauvais signe. Dans bien dautres communauts, la femme connaissait ou connat encore le mme sort, voire pire.
Depuis des sicles, elle subit un avilissement certain et ne bnficie daucune reconnaissance, malgr son rle capital dans la socit. Elle est humilie, mprise, nglige, rduite un objet de dsirs et de procration. Mais, diront-ils, la femme nest dsormais plus considre comme telle, elle est dsormais respecte, fait partie intgrante de la socit, dispose de droits quivalent lhomme. Elle est considre comme libre et peut travailler dans ce que bon lui semble. Certes, il est vrai que la vision quils se faisaient de la femme a chang Mais dans quel sens ce changement sest-il fait?




****


Lmancipation de la femme

Elle sest vraiment confirme vers la deuxime moiti du XXe sicle, quand la femme a commenc rclamer ses droits, les mmes que ceux des hommes tous les niveaux. Droits quelle obtient petit petit au fil des annes. Paralllement, (sous influence ou pas), nat lide de spanouir, vivre, revendiquer sa libert, son indpendance et se dtacher des mentalits des anciens naquis.
La femme obtint donc sa libert. Aujourdhui elle fait ce quelle veut au nom de la libert et de lgalit, dispose des mmes droits que les hommes, elle est citoyenne, elle existe et le fait savoir. Cependant, cette libert est-elle vraiment une libert comme on lentendou est-ce plutt du libertinage? Comme on pourrait galement se demander si lmancipation de la femme nest-elle pas en ralit une belle expression qui dissimule, pour celui qui rflchit, lexploitation de la femme?
Ces beaux discours nont en effet pas leur place ici. Ce sont en ralit que des cache-misre. Certes il y a eu un changement dans la vision de la femme, mais ce changement ne sest pas fait vritablement son avantage. De nos jours, il suffit douvrir les yeux pour voir que la femme nest toujours pas respecte comme il se doit, mme sils veulent le faire croire. Il est vrai quelle a acquis une libert; mais cest une libert totale, exempte de principes, de valeurs, de pudeur ou dhonneur. Elle est passe dun extrme un autre, dune absence de libert une libert sans limite aux fruits amers.
Ils voudraient faire croire (et malheureusement, beaucoup y ont cru) quelle serait compltement lgale de lhomme dans tous les points, et aurait les mmes droits que lui, alors que curieusement, certaines ingalits entre les deux sexes persistent. Pour eux, spanouir signifierait labsence de tabous. Une femme sera femme que si elle na pas de rgles de conduite. On la pousse shabiller de faon trs indcente dans la rue en prtendant que cest cela tre une femme panouie et bien dans sa peau! Ils rpandent la mixit partout, ce qui a pour rsultat lexpansion de la perversit, des problmes conjugaux et de graves atteintes au respect de la personne. Mais aussi la multiplication des rapports avant le mariage, qui conduit une grossesse pnible, car non voulue et laccroissement proccupant denfants illgitimes. La plupart des avortements sont la consquence de tout cela. En 2002 (en France mtropolitaine)205627 avortements ont t recenss. On constate mme la multiplication dactes immoraux tels que le viol, dont le nombre dclaren 2001a atteint le chiffre de 9574 et on suppose que ceux qui ont t perptrs, sans tre bruits, seraient de 4 6 fois suprieures.
Dsormais, elle est considre comme un objet de jouissance et un passe-temps. Ballotte dun homme un autre, on sen dbarrasse une fois rassasi sans se soucier de son devenir et de son honneur. Pour bien russir sans obstacles dans sa vie professionnelle, il faut quelle soit ouverte toutes propositions. Le grand savant Ibn Qayyim a dit propos de la mixit:Il ny a aucun doute que la mixit est lorigine de tous maux et de toutes calamits, cest aussi lune des plus grandes causes du chtiment dAllah (sur une communaut). Tout comme elle fait partie des causes de la perversion, quelle soit gnrale ou spcifique. La mixit entre hommes et femmes est la cause de la multiplication de la perversit, de la fornication, de la mort et des pidmies. En 2003, 30 000 personnes vivaient avec le sida en France, o l'on estime 100 000 le nombre de sropositifs. 7000 personnes ont dcouvert leur sropositivit en 2004, contre 6.000 en 2003, selon les chiffres communiqus par l'Institut de Veille sanitaire.
La femme est aussi un trs bon argument de vente. En effet, pour convaincre la clientle dacheter, il suffit de mettre une femme sduisante ct du produit. À linstar des demoiselles du juste prix, on la dnude chaque fois que loccasion se prsente pour la campagne dun gel douche ou encore pour la promotion dune voiture! Il ny a pas une mission de tlvision qui nait ses collections de nunuches dvtues, prtes rire toutes sortes de blagues malencontreuses leur sujet provenant de la gent masculine, curieusement trs satisfaite! Elle possde souvent des postes en contact avec la clientle, comme secrtaire, vendeuse ou encore caissire, tout en lincitant porter des vtements toujours plus impudiques dans le but de mieux attirer. Si elle ne le fait pas, on cherchera des femmes beaucoup plus dociles. Avant quelle soit reconnue comme ayant du talent dans quelque domaine que ce soit, il faut dabord quelle soit belle, quelle le montre, et quelle joue de tout son charme.
En ralit, elle na acquis aucune libert dans le vrai sens du terme, mais a plutt perdu sa dignit, son humanit et sa nature premire. Jadis, elle tait certainement humilie, mais faisait quand bien mme partie dune famille. Elle se mariait humblement et possdait un foyer. Lhumiliation et le vice ntaient pas apparents. Aujourdhui, elle reste toujours humilie, mais dune autre manire: elle est rduite un objet de fantasmes et de convoitises avec lesquelles on passe un peu de bon temps puis on loublie. La cellule familiale est quasi inexistante fragilisant ainsi, toute la socit, car son rle est primordial. Depuis cette pseudo-libert, les vices nont fait quaccrotre. La femme na point connu dmancipation positive, mais connat plutt une exploitation par des hommes sans aucun scrupule profitant delle pour arriver leurs fins. De mme, elle na toujours pas obtenu sa libert dans le sens moral et humain du terme. Et cette soi-disant libert ne profite quaux hommes, qui sont libres dabuser impunment delle, sous les yeux indiffrents et complices de tous. En acceptant cette situation, la femme a perdu sa fminit, sa beaut, sa douceur et sa distinction. Elle demande le respect, alors quelle tend la main aux irrespectueux. Comment, ds lors, peut-elle lobtenir? De lautre ct, il y a lIslam, religion de juste milieu, ne basculant dans aucun extrme [Ainsi, Nous avons fait de vous une juste communaut afin que vous soyez tmoins pour les gens et que le messager soit tmoin pour vous ] (s.2 v.143).
avatar
amdouaa



: 46
:
: 12/03/2008

    

      


 
: